« Point-Bach », chapitre 2

« Création chorégraphie contemporaine pour 5 danseurs | Création 2024-2025

À propos de « Point-Bach », chapitre 2

Création chorégraphique contemporaine « Point-Bach » Chapitre 2 est une pièce pour 5 danseurs interprètes, qui explore le croisement de l’univers de la mine et de la danse pour interroger sur l’exploitation à outrance des énergies fossiles. 

Il y a presque 100 ans, mon grand-père paternel commençait à travailler au fond d’une mine de charbon dans le Nord-Pas-de-Calais. Il avait 14 ans, il a ensuite fait « 20 ans de fond » comme il disait. Mon père fut quant à lui ingénieur des mines, un univers qu’il connaît donc particulièrement bien. Un jour, alors que l’on parlait de l’actualité et des problèmes d’extraction de métaux rares pour nos batteries de smartphones, écrans en tout genre et maintenant de voitures, il me dit « tu sais que ton arrière-grand-père a commencé à abattre du charbon avec un pic ou une pointe si tu préfères ».

« Pointes », ce mot anodin a résonné tout à coup chez moi, de nombreuses images me sont venues en tête. Des souvenirs de mon parcours de danseuse classique, de cette douleur, parfois pour monter sur pointes et essayer de maîtriser la gravité. Des souvenirs aussi de ma famille ouvrière du Nord-Pas-de-Calais, dont les ancêtres ont consacré leurs vies à creuser le sol, qui ne comprenait pas toujours cette petite fille passionnée par la danse et le ballet que j’étais, mon univers était si différent du leur.

Voilà « Point-Bach », c’est ça ! Un retour aux sources, où j’en suis en tant que chorégraphe, un retour à mes origines. Une envie de croiser et de relier les univers fascinants de la mine et de la danse. Une envie de creuser un propos, une matière chorégraphique avec des pointes de danseuses devenues outils de mineurs.

Compagnie Légendanse : Point-Bach @ Photo Julien Garnier- roonwha_images
Compagnie Légendanse : Point-Bach @ Photo Julien Garnier- roonwha_images
Compagnie Légendanse : Point-Bach - Lisa @ Photo Julien Garnier- roonwha_images
Compagnie Légendanse : Point-Bach - Lisa @ Photo Julien Garnier- roonwha_images

Une envie de rendre hommage aussi à ces générations d’ouvriers qui se sont tués à la tâche. L’avènement du charbon fut une immense révolution, tout le développement de la société moderne n’aurait pu avoir lieu sans cette source d’énergie et sans ceux qui sont allés la chercher au fond, souvent au péril de leur vie.

« Point-Bach » chapitre 2, est donc un spectacle pour leur rendre hommage, pour faire revivre leur univers. Un regard d’artiste dont la famille descendait au fond, pour parler d’eux : les mineurs.

Mais pas seulement, « Point-Bach » chapitre 2, est aussi un spectacle pour pousser à la réflexion et questionner la façon dont nous exploitons l’homme et les ressources de notre Terre.

L’acte artistique devenant un acte politique du sujet écologique.

 Aujourd’hui, les mines de charbon sont quasiment toutes fermées en France. Les mines sont devenues des musées en France. Mais il y a encore dans le monde des pays où l’on exploite le charbon (Chine, Inde, Argentine). Les préoccupations énergétiques sont au cœur de l’actualité dans le monde entier. Nous avons besoin de métaux pour développer tous nos écrans, mais aussi et surtout pour développer les batteries de nos futures voitures électriques, de métaux rares et donc de mines. Sans les mines, la société actuelle ne fonctionne pas… Néanmoins, les mines sont hautement polluantes.

CHOREGRAPHIE & MISE EN SCENE

Émilie Dhumérelle, avec la grande complicité des interprètes

lumieres

Erwan Philippe

Arrangements sonores

Thomas Angoujard

Crédits photos

Émilie Dhumérelle et
Julien Garnier - roonwha-images

Les danseurs pressentis de « Point-Bach », chapitre 2

Lisa Ampe, danseuse-interprète

Lisa Ampe, danseuse Interprète

Après de nombreuses années de formation en danse classique, Lisa se tourne vers la danse contemporaine lors de son entrée au centre de formation Cobosmika, en Espagne. Cette expérience de 2 années apporte à la jeune danseuse une large variété de mouvements et d’interprétations. À la suite, elle poursuit sa recherche technique et personnelle dans de nombreux workshops. Elle assiste notamment à la session 2018 d’El Reves au Costa Rica où elle consolide son floorwork et sa physicalité. Elle s’installe ensuite à Bruxelles pour améliorer la composante expérimentale et créative de sa danse. Lisa a intégré la Cie Légendanse en 2020 pour la création de « Filles de… ». Lisa a longtemps pratiqué les pointes elle aussi alors qu’elle n’avait pas forcément le pied pour. Elle s’est ensuite complètement tournée vers la danse contemporaine et le travail au sol. Une partie de sa famille est originaire du Nord-Pas-de-Calais, elle était donc l’interprète toute désignée pour cette aventure qui creuse et cherche en soi.

Nolwenn Le Bevillon, danseuse-interprète

Nolwenn Le Bevillon, danseuse Interprète

Attirée très tôt par les arts de la scène, Nolwenn se dirige vers la danse et se forme au Pont Supérieur de Nantes où elle obtiendra son Examen d’Aptitude Technique en 2015. Au cours de cette formation, elle participera à plusieurs projets chorégraphiques. Elle rentrera l’année suivante au Conservatoire de Nantes où elle approfondira, entre autres, le travail d’improvisation et d’écriture chorégraphique. Par la suite, elle intégrera la compagnie Arenthan dirigée par Franck Guiblin pour la création de la pièce « Transhumans ». Cette expérience lui permettra d’enrichir sa danse, en associant l’énergie du hip-hop au contemporain. Nolwenn a rejoint la Cie Légendanse lors de la création de « Filles de… ».

Angela Urien, danseuse-interprète

Angela Urien, danseuse Interprète

Après 2 ans de formation auprès du centre de formation professionnelle Cobosmika en Espagne, Angéla s’est envolée vers Israël pour se perfectionner en danse contemporaine au sein du programme intensif de la Kibbutz Contemporary Dance Company. De retour en Europe, elle développe un travail de chorégraphe au sein de projets pédagogiques avec le collège Saint-Joseph de Plabennec et le lycée La Croix Rouge de Brest. Danseuse pour la campagne publicitaire Seat Ibiza puis doublure danseuse-acrobate sur une série produite par Disneychannel, Angéla continue de construire, avec passion, sa vie professionnelle dans le monde du spectacle en se produisant régulièrement dans différentes villes de France. Elle est par ailleurs depuis peu danseuse pour La Baraka – Cie de Abou et Nawal Lagraa. Elle intègre la compagnie Légendanse pour la création de « Filles de… ».

Deux autres danseurs sont en cours de recrutement…

Point-Bach, chapitre 1 avec le Pass Culture !

« Point-Bach » chapitre 1 est référencée sur le pass Culture.  Nous vous proposons notre nouvelle création  en programmation scolaire directement dans les établissements scolaires. 

La part dite collective du pass Culture permet aux professeurs de financer des activités EAC pour leurs classes et groupes d’élèves. Cette part s’applique aux élèves de la 4e à la Terminale des établissements publics et privés sous contrat.

Logo Pass Culture

Chaque établissement de l’enseignement public et privé sous contrat dispose d’un crédit de dépense attribué annuellement sur la base de ses effectifs. Il n’y a pas de transferts de fonds.

Pour faciliter la construction des projets d’éducation artistique et culture et leur gestion administrative, le dispositif de la part collective est exclusivement géré à partir de l’application ADAGE. 

Le référent culture de chaque établissement doit être renseigné dans ADAGE pour permettre son identification, sa formation et son accompagnement par la DAAC. 

Découvrez nos partenaires

Nous remercions chaleureusement tous nos soutiens qui nous accompagnent pour cette nouvelle création « Point-Bach » chapitre 2.